DEVENIR PAYSAN BOULANGER

Vers plus de collaborations et d’autonomie

Chloé Barbier et Pascale Moity-Mai,

Résumé

Emblématique d’une reconnexion logique et nécessaire entre agriculture et alimentation, l’émergence du métier de « Paysan-Boulanger » questionne la recomposition des identités de métiers au sein des mondes agricoles en mutation. L’exploration des significations données à ce concept par ceux qui le revendiquent, ainsi que des activités qui rythment et organisent leur

travail quotidien permet de mettre à jour des rapports et liens renouvelés aux matières, entités vivantes et techniques. À partir d’un travail socio-anthropologique qui combine recueil de récits de vie et observation participante en situation de wwoofing, cet article propose une première description de cette catégorie sociale et professionnelle aux contours encore flous, en croisant analyses des trajectoires de vie et des motivations, descriptions d’objets et d’entités emblématiques pour les Paysans-Boulangers rencontrés et enfin caractérisation des formes d’organisation du travail, des temporalités et des valeurs qui lui sont associées.

À télécharger