Parlement européen : Question E-000065-19 de Eric Andrieu (S&D) , Marc Tarabella (S&D) sur l’ autorisation d’un maïs Monsanto/Bayer malgré une évaluation lacunaire des risques, 9 janvier 2019

Niveau juridique : Union européenne

Question avec demande de réponse écrite de la Commission européenne

Mercredi 19 décembre 2018, la Commission a autorisé l’importation dans l’Union européenne d’un maïs génétiquement modifié de Monsanto/Bayer destiné à l’alimentation humaine et animale. Cette autorisation aurait été donnée en dépit de risques potentiels pour la santé qui n’ont pas été pris en compte ou dûment évalués par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA).

Ce maïs transgénique produit six toxines Bt. Or, des découvertes scientifiques récentes font état du risque substantiel de ces toxines pour le système immunitaire.

Ce maïs dispose, en outre, d’une résistance plus forte au glyphosate. Il peut donc être pulvérisé avec des doses importantes d’herbicides pouvant amener une charge supérieure en résidus. Or, selon l’EFSA, les données ne sont pas suffisantes pour tirer des conclusions sur la sécurité de ces résidus.

Considérant l’évaluation lacunaire des risques liés à ce produit et considérant l’article 191 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne qui dispose que «[l]a politique de l’Union dans le domaine de l’environnement vise un niveau de protection élevé [et] est fondée sur les principes de précaution et d’action préventive»:

1) Pourquoi la Commission maintiendrait-elle l’autorisation d’importer ce produit?

2) Ne devrait-elle pas plutôt la suspendre face aux risques qui pèsent sur la santé des 500 millions d’Européens?

Lien vers la question ici.