Gouvernance de la santé des plantes et gestion de la biodiversité cultivée

Le cas de la santé du haricot gérée par les membres de l’association Croqueurs de Carottes

Stephanie Klaedtke, 28 mars 2017

Résumé

De multiples réseaux d’agriculteurs et de jardiniers maintiennent la biodiversité cultivée dans le monde. Leurs pratiques de gestion de la santé des plantes demeurent peu étudiées. La thèse a pour objectif de caractériser l’articulation entre gestion de la biodiversité cultivée et gouvernance de la santé des plantes, se saisissant du cas d’une association d’artisans semenciers, les Croqueurs de Carottes. Elle développe une approche interdisciplinaire et transformatrice pour décrire et comprendre la gouvernance de la santé du haricot par ces acteurs, dans une perspective agroécologique. La théorie de l’acteur-réseau est mobilisée pour situer l’analyse à l’intersection entre approches agronomique et sociologique, reposant sur les données produites par un triple dispositif : expérimentations à la ferme, entretiens semi-directifs et observation participante.

À télécharger